Première ONG française de développement, le CCFD-Terre Solidaire s’attaque aux causes de la faim dans le monde

Depuis 55 ans, le CCFD-Terre Solidaire lutte durablement contre la faim en s’attaquant à ses causes, des plus locales aux plus globales. Il soutient plus de 697 projets initiés par des acteurs locaux dans 66 pays.
Le CCFD-Terre Solidaire s’appuie sur un réseau de 15 000 bénévoles pour sensibiliser les Français à la solidarité internationale et agit auprès des décideurs par des actions de plaidoyer pour construire un monde plus juste.

Les projets soutenus couvrent un large spectre : agriculture familiale, agroécologie, agroforesterie, banque de semences, mutuelles de solidarité, économie solidaire, appui à la structuration des sociétés civiles.

Les projets sont conçus et mis en œuvre par des organisations locales, grâce à des partenariats établis sur le long terme. Le CCFD-Terre Solidaire n’envoie pas d’expatriés, ni de matériel, il n’a pas d’antenne à l’étranger

 

Nos valeurs :

Nous refusons la fatalité de la misère
Les causes de la misère sont multiples, mais aucune d’elles n’est insurmontable. Microcrédit, formation, gestion des ressources naturelles, banques de semences… ne sont que des moyens d’accompagner ces hommes et ces femmes sur leur propre chemin.

Nous laissons à chacun ses propres responsabilités
Un principe nous guide : ne pas faire nous-mêmes, aider nos partenaires de terrain à faire, à réaliser leurs propres projets. Aider à produire plutôt que fournir, c’est une question d’efficacité, c’est une question de respect.

Nous investissons dans la première source de richesse du monde : l’humain
Et elle ne se divise pas, elle se multiplie. Pour que la situation des pays pauvres change, elle doit trouver l’intérêt et le soutien de citoyens éveillés ici.

Notre action prend racine dans la pensée sociale de l’Église.
Le Comité catholique contre la faim et pour le développement est né au début des années soixante suite à l’appel à lutter contre la faim dans le monde lancé par l’Organisation des Nations unis pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et relayé par le pape Jean XXIII. Des mouvements et services de l’Eglise catholique déjà engagés dans des actions de solidarité nationale et internationale ont alors décidé de se rassembler pour agir « sur les causes plutôt que sur les effets » de la faim et sur les points clés du développement.
Aujourd’hui, le CCFD-Terre Solidaire vit au quotidien la richesse des relations avec nombre de partenaires de cultures et de religions différentes.

En apportant des réponses concrètes, le CCFD-Terre Solidaire travaille autour de six grands enjeux :

La souveraineté alimentaire
Le partage des richesses financières
La promotion d’une économie sociale et solidaire
L’égalité femmes/hommes
La prévention et la résolution des conflits
Les migrations internationales

Trois modes d’actions complémentaires :

L’appui à des projets internationaux de développement menés avec des partenaires locaux en Afrique, en Asie, en Europe de l’Est, en Amérique Latine

En France, des actions de sensibilisation et d’éducation à la solidarité internationale, pour bâtir une société mondiale solidaire

Des actions de plaidoyer auprès des décideurs politiques et économiques français, européens et internationaux

 Au plan local :

L’équipe CCFD-Terre Solidaire regroupe 14 militants bénévoles issus des paroisses Saint Philibert et Saint Jacques sur Logne ainsi que Sainte Croix en Retz soit 16 communes. Nous menons des actions de sensibilisation et d’information sur les questions internationales et appelons les citoyens à s’engager pour davantage de solidarité.

Voici nos dernières réalisations sur le secteur :

  • 30/11/2017 à Machecoul, soirée prière et partage sur le thème : « J’étais un étranger et vous m’avez accueilli ». Environ 50 personnes, prière axée sur le chant du réfugié.
  • Accueil de la partenaire péruvienne, Ana Maria ACEVEDO, le 12 mars 2018. Repas en commun avec l’équipe locale chez Renée, visite de la ferme bio à Rublé, visite du domaine viticole Chevalier, soirée avec la partenaire sur le fonctionnement de Fovida au Pérou. 50 personnes ont participé à ce débat.
  • Participation à la journée nationale du CCFD Terre solidaire, préparation de la liturgie dans les 2 paroisses, et incitation au don en faveur du CCFD et de ses partenaires lors du 5ème dimanche du Carême 2018.

 

Partage:
Laurence - Redactrice
Publié par: Laurence - Redactrice
Secrétaire de la Paroisse de Saint Philbert de Grand Lieu, je vous y accueil tous les jours du Lundi au Vendredi et je m'occupe également de la parution des articles sur le site Internet.