La Chapelle Notre-Dame de Pitié

1- L’ancienne chapelle se trouvait un peu en arrière de l’actuelle chapelle, probablement à l’emplacement du garage. Elle avait environ 12 m 60 de longueur, 8 m 40 de largeur et 4 m de hauteur. Lors de la vente des biens nationaux en 1791 et 1792, elle est appelée chapelle de l’Ouche du Moulin. Elle fut en grande partie détruite en 1793-1794 et fut à nouveau mise en vente en 1798 et en 1807. Elle est appelée alors chapelle de l’Ouche-Mouton.

2- La chapelle actuelle, appelée chapelle de Charette, fut édifiée comme monument commémoratif des guerres de Vendée en l’honneur de Charette et des combattants vendéens. La première pierre fut posée le 2 mai 1825 par Mme de Charette, veuve de Louis de Charette, frère du général, représentant Mme la Dauphine, fille de Louis XVI. Elle fut bénite par Mgr de Guérin, évêque de Nantes. La chapelle fut d’abord édifiée sans sa voûte. Devant la chapelle s’élevait une statue de Charrette due au sculpteur autrichien Molchnecht. L’inauguration du monument eut lieu le 4 septembre 1826 au cours d’une cérémonie très solennelle présidée par le duc de Rivière, gouverneur du duc de Bordeaux, en présence de nombreuses personnalités et de combattants vendéens. En 1830, après l’avènement de Louis-Philippe, il fut question de démolir la chapelle comme « monument de nature à perpétuer de pénibles souvenirs ou à entretenir des haines funestes « . En fait, seule la statue de Charette fut abattue en 1832, lors du soulèvement de la Vendée tenté par la duchesse de Berry, par les soldats du 36e de Ligne en garnison à Legé, le soir de la bataille du Chêne (6 juin 1832).

La chapelle n’en fut pas moins achevée afin d’être destinée au culte. Elle fut bénite le 2 juillet 1840 par Mgr de Hercé, évêque de Nantes.

Le clocheton restauré en 1887 est surmonté d’une statue de l’archange Saint Michel. 

=> [Version téléchargable]

Partage:
Laurence - Redactrice
Publié par: Laurence - Redactrice
Secrétaire de la Paroisse de Saint Philbert de Grand Lieu, je vous y accueille tous les jours du lundi au vendredi et je m'occupe également de la parution des articles sur le site Internet et du Facebook de la paroisse.