L’annonce , le 14 mars, du Premier ministre ainsi que les directives diocésaines nous commandent de supprimer toutes les cérémonies religieuses à compter de ce jour.

Concrètement, les églises resteront ouvertes mais il n’y aura plus de messes ni de célébrations jusqu’à nouvel ordre. Vous pourrez donc venir prier personnellement en respectant les distances de sécurité préconisées.

Vos prêtres continuent bien sûr de porter vos intentions dans leur célébration privée ou communautairement entre eux de la messe.

Des moyens de prière à la maison  restent bien sûr profitables à tous, parmi lesquels :

  • Radio Fidélité :  du lundi au vendredi, on peut entendre l’évangile du jour et son commentaire à 6h45/ 7h10/ 8h45 et 20h20. Une messe est célébrée et retransmise en direct depuis l’oratoire de la radio, chaque jeudi à 15h30.
  • La messe dominicale du Jour du Seigneur (France 2) ; messes (samedi et dimanche), messe quotidienne du pape François (7h00), offices et chapelet quotidiens (Lourdes) retransmis par KTO ; messe dominicale sur France Culture.
  • Par ailleurs, c’est le moment de vivre la démarche des équipes fraternelles de foi à la maison, pourquoi pas à 2 ou 3 personnes, et de porter dans la prière la vie de la paroisse. Le livret diocésain est encore disponible sur les tables de presse ou sur le site du diocèse, et beaucoup ont à leur disposition « Prions en Eglise » et « Magnificat ». Et sûrement d’autres initiatives à venir à l’aide des medias.

Nous vous tiendrons informés dès que possible si d’autres éléments nous sont communiqués dans les prochains jours.

Le Père François Renaud, administrateur de notre diocèse, nous invite à faire nôtre la prière que le pape a adressé mercredi dernier à la Vierge Marie dans le contexte de cette pandémie, et la diffuser autour de nous :

 

Oh Marie,
tu brilles toujours sur notre chemin
en signe de salut et d’espoir.
Nous te faisons confiance, Reine des malades,
toi qui a gardé une foi ferme
alors que tu as partagé la douleur de Jésus
au pied de la croix.

 

Toi, salut du peuple,
tu sais ce dont nous avons besoin
et nous sommes sûrs que tu exauceras nos demandes,
tout comme tu as fait revenir la joie et la fête
lors des noces de Cana en Galilée,
après un moment d’épreuve.

 

Aide-nous, Mère de l’Amour Divin,
à nous conformer à la volonté du Père
et à faire ce que Jésus nous dit,
Lui qui a pris sur lui nos souffrances
et a été chargé de nos douleurs
pour nous porter à travers la croix
à la joie de la résurrection. Amen.

 

Sous ta protection, nous nous réfugions,
Sainte mère de Dieu.
Ne méprise pas les demandes
que nous t’adressons dans le besoin.
Au contraire, délivre-nous de tout danger,
Oh glorieuse et bénie Vierge Marie.

 

Partage:
Laurence - Redactrice
Publié par: Laurence - Redactrice
Secrétaire de la Paroisse de Saint Philbert de Grand Lieu, je vous y accueille tous les jours du lundi au vendredi et je m'occupe également de la parution des articles sur le site Internet et du Facebook de la paroisse.