L’état d’urgence est derrière nous. Depuis le 10 juillet, de nouveaux décrets d’application régissent notre vie en société et nous aident à nous protéger contre la propagation du Covid-19.

Concernant l’exercice du culte, la réglementation précédente est prolongée presque dans les mêmes termes :

  • La distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes demeure la norme en tout lieu et en toutes circonstances et donc dans les églises. Cependant, au cours des offices, des personnes vivant dans un même foyer ne sont pas tenues de respecter cette distanciation physique.
  • Le port du masque reste obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans. Il peut être momentanément retiré pour l’accomplissement des rites qui le nécessitent.
  • Les personnes qui entrent dans les églises doivent être informées par affichage des mesures d’hygiène et des de distanciation.
  • Le responsable du lieu de culte s’assure à tout moment – en particulier à l’entrée et à la sortie de l’édifice – du respect des dispositions sanitaires.

La mise en œuvre de ces mesures engage la responsabilité des curés ; le préfet « peut interdire l’accueil du public dans les établissements de culte si les conditions de leur organisation ainsi que les contrôles mis en place ne sont pas de nature à garantir le respect des dispositions » (article 47).

Il convient de mettre en œuvre ces mesures avec bon sens, en tenant compte notamment de la taille et de l’aménagement des édifices ainsi que de la physionomie des assemblées.

 

Père François RENAUD
Administrateur diocésain

Partage:
Laurence - Redactrice
Publié par: Laurence - Redactrice
Secrétaire de la Paroisse de Saint Philbert de Grand Lieu, je vous y accueille tous les jours du mardi au vendredi et je m'occupe également de la parution des articles sur le site Internet et du Facebook de la paroisse.